Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 07:00

 

Apostolopoulou.jpg

Suite de cet article / Following of this article :

  Cet article est publié sur Eklablog

Repost 0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 08:00

Nikos-Chouliaras-18b.jpg

 

Le lièvre fou

Il s'en allait le lièvre fou
il s'en allait
passait les haies le lièvre fou
tombait dans la boue

l'aube luisait le lièvre fou
la nuit s'ouvrait
les cœurs saignaient
le lièvre fou
le monde luisait

ses yeux s'embuaient le lièvre fou
sa langue enflait
et il pleurait insecte noir
la mort dans la bouche

Ὁ τρελὸς λαγός

Γύριζε στοὺς δρόμους ὁ τρελὸς λαγὸς
γύριζε στοὺς δρόμους
ξέφευγε ἀπ᾿ τὰ σύρματα ὁ τρελὸς λαγὸς
ἔπεφτε στὶς λάσπες

Φέγγαν τὰ χαράματα ὁ τρελὸς λαγὸς
ἄνοιγε ἡ νύχτα
στάζαν αἷμα οἱ καρδιὲς
ὁ τρελὸς λαγὸς
ἔφεγγε ὁ κόσμος

Βούρκωναν τὰ μάτια του ὁ τρελὸς λαγὸς
πρήσκονταν ἡ γλώσσα
βόγγαε μαῦρο ἔντομο ὁ τρελὸς λαγὸς
θάνατος στὸ στόμα

   
Traduction de Michel Volkovitch

Τα στίγματα, 1962
Les stigmates

 

Tableau en tête d'article de Nikos Houliaras

 

Ce poème de Miltos Sachtouris a été mis en musique et interprété par Nikos Kypourgos en 1970:

 

 

  Vos commentaires et mes réponses paraîtront un peu tardivement, merci de patienter.

Liens
Malades aux larges ailes : Ouvrage traduit en français sur publie.net
Poezibao

  Cet article est publié sur Eklablog

Repost 0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 08:00

Ghysis-la-danse-des-Muses.jpg

 

Le bal

 

Par les portes ils entraient heureux superbes
les uns portant l'épée d'autres le couteau
des rêves chauds dans leurs mains glacées
des rêves de fièvre et des fleurs
dans les miroirs des violettes parurent
de beaux visages et des gouttes d'argent
sur le front sur les joues
mains rouges et roses lourdes
l'amour brûlant en haut des cheminées
l'amour tombant au ruisseau goutte à goutte
l'amour gémissant
que piétinaient les pas
l'un descendait tremblant des marches branlantes
l'autre montait en hâte
pour empêcher le sang de geler
le cœur de se fendre
jusqu'à demain quand les cercueils
se feront barques blanches
où chanteront bienheureux les morts

 

Ο χορός

 

Ἀπὸ τὶς πόρτες ἔμπαιναν εὐτυχισμένοι στολισμένοι
ἄλλοι φορούσανε σπαθιὰ κι ἄλλοι μαχαίρια
κρατοῦσαν ὄνειρα ζεστὰ στὰ παγωμένα χέρια
ὄνειρα ποὺ ἔκαιγε ὁ πυρετὸς λουλούδια
πρόβαλαν στοὺς καθρέφτες μενεξέδες
ὡραῖα πρόσωπα μὲ σταγόνες ἀσήμι
στὸ μέτωπο καὶ στὰ μάγουλα
κόκκινα χέρια καὶ τριαντάφυλλα πηχτὰ
ὁ ἔρωτας ποὺ ἔκαιγε ψηλὰ στὶς καπνοδόχες
ὁ ἔρωτας ποὺ ἔσταζε στοῦ δρόμου τὸ αὐλάκι
ὁ ἔρωτας ποὺ βογγοῦσε κάτω
ἀπ᾿ τὰ πατήματα τῶν παπουτσιῶν
ὁ ἕνας νὰ κατέβει τρέμοντας ἑτοιμόρροπες σκάλες
ὁ ἄλλος νὰ τὶς ἀνέβει τρέχοντας
γιὰ νὰ προφτάσουν τὸ αἷμα νὰ μὴν παγώσει
καὶ τὴν καρδιὰ νὰ μὴ σκιστεῖ
ὥσπου τὰ φέρετρα νὰ γίνουν αὔριο
ἄσπρες βάρκες
καὶ μέσα νὰ τραγουδᾶνε εὐτυχισμένοι οἱ νεκροί

 

   
Traduction de Michel Volkovitch

Ἀπὸ Τα στίγματα, 1962
Les stigmates

 

Tableau en tête d'article de Nikolaos Ghyzis : La danse des Muses
Νικόλαος Γύζης : Ο χορός των Μουσών

 

Liens
Malades aux larges ailes : Ouvrage traduit en français sur publie.net
Poezibao
Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 07:00

Moralis.jpg

 

Marie

Marie songeuse
enlevait ses bas
De son corps s'échappaient
des voix d'autres personnes
d'un soldat parlant comme un oiseau
d'un malade tué par des tourments de mouton
et les pleurs de la nièce de Marie
venue au monde ces jours-là

Marie pleurait pleurait
Marie bientôt riait
le soir elle étendait les bras
et restait jambes ouvertes

Après ses yeux se faisaient sombres
noirs très sombres vitreux

La radio marchait
Marie pleurait
Marie pleurait
la radio marchait

Alors Marie
ouvrant doucement les bras
s'envolait
tout autour de la chambre

 

Ἡ Μαρία

Ἡ Μαρία σκεφτικὴ
ἔβγαζε τὶς κάλτσες της

Ἀπὸ τὸ σῶμα της ἔβγαιναν
φωνὲς ἄλλων ἀνθρώπων
ἑνὸς στρατιώτη ποὺ μιλοῦσε σὰν ἕνα πουλὶ
ἑνὸς ἀρρώστου ποὺ εἶχε πεθάνει ἀπὸ πόνους προβάτων
καὶ τὸ κλάμα τῆς μικρῆς ἀνεψιᾶς τῆς Μαρίας
ποὺ αὐτὲς τὶς μέρες εἶχε γεννηθεῖ

Ἡ Μαρία ἔκλαιγε ἔκλαιγε
τώρα ἡ Μαρία γελοῦσε
ἅπλωνε τὰ χέρια της τὸ βράδυ
ἔμενε μὲ τὰ πόδια ἀνοιχτὰ

Ὕστερα σκοτείνιαζαν τὰ μάτια της
μαῦρα μαῦρα θολὰ σκοτείνιαζαν

Τὸ ραδιόφωνο ἔπαιζε
Ἡ Μαρία ἔκλαιγε
Ἡ Μαρία ἔκλαιγε
τὸ ραδιόφωνο ἔπαιζε

Τότε ἡ Μαρία
σιγὰ-σιγὰ ἄνοιγε τὰ χέρια της
ἄρχιζε νὰ πετάει
γύρω-γύρω στὸ δωμάτιο

          
Traduction de Michel Volkovitch    

 

Maria

Pensive Maria
removed her stockings
From her body came
voices of others
of a soldier who spoke like a bird
of a sick person who’d died of sheep’s pains
and the cries of Maria’s baby niece
that had been born those very days

Maria wept wept
now Maria laughed
she spread her arms at night
remained with her legs apart

Then her eyes darkened
black black blurry they darkened

The radio played
Maria wept
Maria wept
the radio played

Then Maria
slowly opened her arms
she began to fly
around the room

Miltos-Sakhtouris.jpgMiltos Sachtouris
Μίλτος Σαχτούρης
   
Traduction en anglais de poetryinternational  

 

En tête d'article : un tableau de Yannis Moralis.

 

Liens
Malades aux larges ailes : Ouvrage traduit en français sur publie.net
Poezibao
Repost 0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 07:00

fassianos-dessin.jpg

 

La scène

Sur la table on avait posé
une tête en argile
aux murs on avait mis
des fleurs
sur le lit taillés dans le papier deux corps
prêts à l'amour
sur le sol couraient des serpents
des papillons
un grand chien montait la garde
dans un coin

Des fils traversaient la chambre
en tous sens
il était imprudent
de les tirer
l'un de ces fils poussait les corps
à l'amour

Dehors le malheur
battait les portes

 

Ἡ σκηνή

Ἀπάνω στὸ τραπέζι εἴχανε στήσει
ἕνα κεφάλι ἀπὸ πηλὸ
τοὺς τοίχους τοὺς εἶχαν στολίσει
μὲ λουλούδια
ἀπάνω στὸ κρεβάτι εἴχανε κόψει ἀπὸ χαρτὶ
δυὸ σώματα ἐρωτικὰ
στὸ πάτωμα τριγύριζαν φίδια
καὶ πεταλοῦδες
ἕνας μεγάλος σκύλος φύλαγε
στὴ γωνιά

Σπάγγοι διασχίζαν τὸ δωμάτιο ἀπ᾿ ὅλες
τὶς πλευρὲς
δὲ θά ῾ταν φρόνιμο κανεὶς
νὰ τοὺς τραβήξει
ἕνας ἀπὸ τοὺς σπάγγους ἔσπρωχνε τὰ σώματα
στὸν ἔρωτα

Ἡ δυστυχία ἀπ᾿ ἔξω
ἔγδερνε τὶς πόρτες

                    
Traduction de Michel Volkovitch     Μίλτος Σαχτούρης (Miltos Sachtouris)

 

En tête d'article, un dessin d'Alekos Fassianos. On retrouve cet artiste dans la video suivante (le poème lui serait dédié) où un comédien lit La scène:


  
Liens
Malades aux larges ailes : Ouvrage traduit en français sur publie.net
Poezibao
             
Repost 0

Me Contacter

  • : Αχ Ελλάδα σ'αγαπώ- Greece-
  • Αχ Ελλάδα σ'αγαπώ- Greece-
  • : Une autre vision de la Grèce.*Another vision of Greece (declaration of love to Greece)*
  • Contact


Le titre et l'auteur de l'image en début d'article sont indiqués en orange en milieu ou bas de page
Si les images n'apparaissent pas de suite, cliquez sur "actualiser".
 

NO-PUB-Zoom.gif

26/08/2014 De retour de vacances ce blog est couvert de publicités sans le consentement de l'auteur. Le blog continue sur EKLABLOG à l'adresse suivante : http://dornac.eklablog.com/

Since the 26th of august 2014, this blog is closed because of the adverts put on without the agreement of the author. Follow this blog on  :

 

ψάρια

 
Move your mouse and
feed them with clicks.

~~ .. ><((°>